Mairie de Semens

la page 2015 de notre calendrier grégorien, ce jeudi 31 décembre à 23h 59mn 59s

pour entrer en 2016 après Jésus Christ , dans l'arbitraire le plus total puisque que nous ne connaissons pas sa date de naissance !

ou en 5776 après Adam selon le calendrier hébraïque

ou en 2770 après la fondation de Rome selon le calendrier romain

ou en 2061 après Jules César selon le calendrier julien

ou en 1437 après l'Hégire selon le calendrier musulman

ou en l'an 224 de la République Une et Indivisible ...

L'année démarre après le solstice d'hiver quand la durée du jour commence à augmenter.

 

Nous avons toujours eu besoin de repères pour nous situer dans l'Espace et le Temps (« l'autre nom de Dieu d'après les africains! »):

c'est le grand souci existentiel de l'Homme : où suis-je, qui suis-je, d'où je viens, où je vais ?

Comment garder les pieds sur Terre avec la tête dans les étoiles : « Ego in Geo , quelle est Ma situation sur Terre ? » ... sans perdre le Nord.

 

L'Homme a toujours essayé d'égaler Dieu en maîtrisant l'Espace et le Temps … La vie est une course contre la montre ! Nous disposons maintenant d'appareils merveilleux connectés pour nous situer exactement, immédiatement, ce n'était pas le cas de l'homme préhistorique avec son énorme cadran solaire de Stonehenge, mais il s'est toujours préoccupé de trouver des lieux privilégiés, prédestinés, sacrés, secrets, pour entrer en communication avec le Ciel afin de connaître le présent, le passé et l'avenir.

 

Le cirque de Semens naturellement orienté vers l'Est en est certainement un : il est bien visible du ciel mais difficile d'accès par la terre ! Par qui a-t-il été inventé ? un chevalier Jedi de la Guerre des Etoiles, un chevalier de la Table Ronde ou un chaman Cro-Magnon !... Mais pas par hasard !

 

Il a fallu sélectionner ce lieu, y choisir le point idéal d'observation du Soleil, lui tourner le dos et analyser les variations de son ombre : le Soleil se lève régulièrement à droite, vers l'Orient, l'Est, il gravit un arc de cercle et se couche à gauche, vers l'Occident, l'Ouest, devant c'est le Septentrion, le Nord et derrière le Midi, le Sud. Malheureusement cette « boussole » n'est pas si simple à utiliser car le Soleil ne se lève pas toujours au même endroit en fonction de la latitude dont il faut pouvoir déterminer l'angle entre le solstice d'hiver et l'équinoxe de printemps. Le réglage de « l'horloge solaire » n'est pas facile aussi, au solstice d'hiver la durée du jour est la plus courte, les nuits sont longues, tandis qu'à l'équinoxe jour et nuit ont la même durée.

La détermination exacte de cet angle est très complexe : à Semens il est égal à 44° 36' 47,34". Il faut un viseur sophistiqué, le chaman s'est simplifié la vie en construisant un muret semi circulaire sur lequel il a marqué les passages du soleil à ce niveau, il a trouvé un angle de 40°. Le premier observatoire local était créé, la base de l'église Saint Martin de Semens établie au centre du village et son orientation fixée.

 

 

 

 

 

Je comprends mieux d'où vient l'addiction compulsive de Jean Massieu pour les montres !

 

 

À suivre si cela vous intéresse ...