Mairie de Semens

Avec tous mes vœux pour que les fêtes de fin 2015 se passent au mieux
et que nous puissions clôturer en beauté l'Année Jean Massieu en 2016 .

 

J'ai retardé volontairement la publication des causeries, car je ne voulais pas interférer avec les événements : élections régionales et COP21. Maintenant que la page est tournée, j'en reprends le cours normal comme promis!

          Causerie 15_SEMENS, entre deux mers, entre deux mondes

          Causerie 16_Les Semens et les Massieu.

Ensuite début janvier, je reviendrai à Jean Massieu que nous avons laissé à Paris !

Fin Janvier, je ferai le point sur la construction du Centre J Massieu au Sénégal

 

Par souci de cohérence et pour vous permettre de vous y retrouver, je consacre cette info à 

 

la « petite histoire de la grande Aquitaine », des origines à nos jours

 

 

(carte géologique de la France)

 

Ce que César a appelé « la Gaule », pays des gaulois est devenue « la France », pays des Francs ; elle s'inscrit dans un hexagone plus ou moins régulier et stable : le Nord très ouvert, l'Est fermé par le Jura et les Alpes, une fenêtre sur la Méditerranée, le Sud fermé par les Pyrénées et l'Ouest par la très longue façade atlantique, avec à l'intérieur : 2 massifs anciens (armoricain et central), 2 bassins (parisien et aquitain), 4 grands axes de communication (Narbonne_Bordeaux, Bordeaux_ Lille, Lille_Strasbourg, Strasbourg_Lyon_Marseille).

 

Le Bassin Aquitain, un triangle de la Charente aux Pyrénées jusqu'à la Méditerranée, est la base de L'Aquitaine, pays de l'eau, région récente (quaternaire env 2M ans) , du nom latin générique donné à ses habitants avant la conquête romaine : les aquitani qui regroupaient en réalité une vingtaine de peuples non celtes entre la Garonne et les Pyrénées. Cette terre aurait été occupée progressivement par les descendants des Cro Magnon qui parlaient une langue particulière : l'aquitain, proche du basque, qui deviendra le gascon après latinisation et christianisation .

 

Il y a 20000 ans, lors de la dernière glaciation, les Cro Magnon s'étaient réfugiés dans le Périgord, le niveau de la mer était descendu de 120 m, le socle du bassin aquitain était constitué mais subissait une forte érosion. 10000 ans après, un important réchauffement climatique entraîne la fonte des glaces et par voie de conséquence la remontée du niveau de l'océan qui se stabilise au niveau actuel au bout de 5000 ans ; les contours actuels de l'Aquitaine sont à peu près fixés à l'époque romaine, 500 ans avant JC.

 

La société humaine de base est hiérarchisée de type tribal plutôt patriarcal mais où la femme garante de la survie du clan a une situation privilégiée, constituée de nomades ou de sédentaires dans un village, autour d'un chef protégé par ses guerriers chasseurs, conseillé par ses prêtres-chamans, approvisionné par ses paysans et ses artisans eux-mêmes assistés par des esclaves mâles ou femelles. Les relations entre clans sont souvent conflictuelles avec des alliances opportunistes, il n'y a pas vraiment le sentiment d'appartenir à une nation : c'est plutôt un système féodal dont les conquêtes sont surtout féminines!

 

1000 ans avant J.-C., le monde autour de la Méditerranée explose, ça part dans tous les sens et ça va durer un moment … jusqu'à nos jours, pas loin de 3000 ans ! Des empires vont se faire et se défaire, des civilisations vont s'affronter, des progrès techniques de plus en plus sophistiqués vont changer les modes de vie, les sociétés vont être obligées de s'adapter pour perdurer.

 

L'Aquitaine naissante n'y échappe pas, elle entre en « contact musclé » avec les Celtes turbulents (gaulois) venus du Nord-Est. Les Aquitains migrent vers le sud, se réfugient derrière la rive gauche de la Garonne, mais la frontière est instable : les celtes bituriges s'installent rive gauche à Bordeaux, les Vasates en réaction maintiennent une tête de pont sur la rive droite … et pendant ce temps là les Vascons de l'autre côté des Pyrénées subissent le même processus vers le Nord : le pays basque est pris en tenailles en bout des Pyrénées occidentales. Les Romains baptisent cette zone : Gaule Aquitaine et se préparent à envahir toute la Gaule en s'installant en Provence (pro vincia : vaincue préalablement) où des marins grecs avaient déjà créé un comptoir:  Marseille.

 

 

 

C'est à ce moment là que Jules César intervient pour stabiliser le Monde méditerranéen avec Rome pour capitale et le relier à l'Atlantique par la Gaule.

 

 

À suivre

 

 

Grandeur et décadence de l'empire romain