Mairie de Semens

En avant première, nouvelles du Centre Jean Massieu à Tambacounda.

Notre ami Insa DIOP, président d'ASFS, Audition Solidaire France Sénégal, membre actif du réseau SAS , Solidarité active Surdité, depuis son origine, fermement engagé depuis longtemps dans des opérations ponctuelles pour favoriser l'insertion des sourds sénégalais, s'est totalement impliqué dans la réalisation d'un Centre pilote de Services et de Ressources au profit des déficients sensoriels de Tambacounda.

 

Pour mettre fin au dilemme de « la poule ou l'oeuf », il a commencé par mettre à disposition de l'association locale, un terrain privé, vierge, très bien placé en périphérie de TAMBACOUNDA au lieu-dit « Liberté », ce qui est déjà en soi tout un programme !

Puis, il a monté cette année un dossier auprès du FORIM, Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations, plateforme initiée par le Ministère français des Affaires Etrangères qui réunit des réseaux, des fédérations et des regroupements d’Organisations de Solidarité Internationale issues de l’Immigration (OSIM) engagés dans des actions d’intégration en France et dans des actions de développement dans les pays d’origine, pour obtenir un financement conséquent qui permette d'assurer la construction de ce centre baptisé « Jean Massieu », en hommage à celui qui a été un moteur historique de la prise en considération des sourds.

 Ce Centre devra répondre aux DEFIS actuels de la prise en charge des déficients sensoriels enfants et adultes : Dépistage Education Formation Insertion Suivi , avec des moyens pratiques et pédagogiques adaptés aux spécificités africaines et aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication. Il est secondé sur place par une équipe dynamique de personnes concernées avec le soutien des autorités locales et la collaboration des inspecteurs de l'Education Nationale. Il bénéficie de l'assistance des membres du réseau SAS et de la collaboration de jeunes orthophonistes de Lille, l'association ORTHO'GO. depuis 2 ans. L'étude de faisabilité a été réalisée en prolongement d'un projet de formation de formateurs cofinancé par le Conseil Régional d'Aquitaine en 2014.

Ce n'est plus un projet, c'est une réalité puisque le FORIM a accordé une subvention de 12000 euros pour la construction de ce centre à Tambacounda, soit environ 50 % du budget primitif.

Mais pour mener à bon terme cette réalisation et lui donner les moyens de fonctionner, ASFS recherche des transferts de compétence ou des compléments de financement en faisant appel notamment à la Solidarité Internationale et à la générosité des personnes sensibilisées à ce problème.

Si, ensemble, nous réussissons à en faire un modèle, il pourra être reproduit dans d'autres régions du Sénégal et d'autres états africains où la prise en charge des handicapés n'est pas encore une priorité.

 

De notre honorable correspondant au Sénégal.

 26/08/2015

 

 

ASFS, chez Insa DIOP

APP 994

19 rue François Roganeau

33000 BORDEAUX

0540713531

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.